Portail de Recherche du Grand Nord

Menus de Navigation de saut

La faune et la flore dans le Nord du Canada

Auteure: Jennifer Hamel Page 1 | Page 2 | Page 3

 

Thumbnail

Un iceberg dans le détroit de Davis, au large de la côte de l’île Baffin

Réfléchissez aux mots arctique et nord. Quelles images vous viennent en tête ? Pensiez-vous à la glace et à la neige ou aux arbres et aux fleurs ? Aux ours polaires et aux morses ou aux lapins et aux canards ? Vous avez raison si vous aviez choisi … n’importe laquelle de ces choses !! Bien qu’il fasse très froid pendant la plupart de l’année, qu’il y ait des icebergs qui se forment comme celui que vous voyez ici ou même qu’il se produisent des blizzards de temps à autre, le Nord du Canada est la terre natale de nombreuses sortes de flore (plantes) et de faune (animaux) – même les jardins de rocailles dans le Territoires du Nord-Ouest, comme celui situé près de la ville capitale de Yellowknife, sont l’habitat pour d’innombrables plantes et animaux.

Muskeg et toundra

Thumbnail

La végétation de l’Arctique au lac Hasbala dans le Nord de la Saskatchewan

Thumbnail

La végétation de muskeg à l’automne. Les arbres aux feuilles jaunes sont des mélèzes d’Amérique.

Thumbnail

La végétation de l’Arctique au Yukon

Voici quelques diverses sortes de faune et flore que l’on peut trouver dans le Nord du Canada. Commençons notre exploration en examinant quelques diverses sortes d’environnements que l’on peut trouver dans l’Arctique.

Le muskeg est une sorte de bourbier ou d’environnement mouillé se trouvant dans les régions nordiques du monde. Le mot ‘muskeg’ était à l’origine un terme algonquin qui veut dire « bourbier herbeux ». Le muskeg est composé de plantes mortes décomposées par diverses sortes de bactéries ou de champignons. Le muskeg comprend aussi une mousse appelée sphaigne qui peut absorber jusqu’à trente fois son poids en eau ainsi que de la boue mouillée et pâteuse formant les fondements du bourbier. Le Canada a plus de muskeg que n’importe quel pays au monde. Le muskeg canadien a approximativement 10 000 ans et était couvert par les glaciers au cours de la dernière époque glaciaire. Plusieurs différentes sortes de plantes poussent dans le muskeg, y compris la mousse et les sapinettes noires (mélèze d’Amérique).

Thumbnail

La toundra près de Barrow en Alaska

En allant plus au nord, l’environnement se transforme du muskeg à la toundra. La toundra est le nom qui désigne une grande partie de la terre dans le Nord du Canada. Sur la toundra, il y a de longs hivers froids et de courts étés frais. Sous la toundra se trouve le pergélisol, ou le sol gelé en permanence, qui ne laisse pas pousser les racines pivotantes. Voilà pourquoi il n’y a pas d’arbres sur la toundra.

Bien que la toundra n’ait pas d’arbres, plusieurs diverses sortes de plantes y poussent. Par exemple, il y a des arbustes, des herbes, des lichens et des mousses – de petites plantes qui n’ont pas les racines pivotantes.

De nombreux animaux habitent sur la toundra, y compris les caribous, les bœufs musqués et les ours polaires. Plusieurs espèces d’oiseaux viennent faire leur nid sur la toundra.

De plantes simples

Thumbnail

Quelques plantes simples près de la baie d’Ungava au Nunavut.

Thumbnail

Le fongus blanc poussant à la rivière Pauline en Saskatchewan.

Thumbnail

Cette mousse rouge s’est trouvé un habitat humide et frais au fond d’un ruisseau près du lac Hazen sur l’Île Ellesmere au Nunavut.

Thumbnail

Des champignons rouges près du fjord Alexandra sur l’Île Ellesmere au Nunavut.

Des lichens, des fungi et des mousses sont des plantes simples sans racines poussant partout dans l’Arctique et offrant une source importante de nourriture et d’énergie pour la faune.

Les lichens sont assez petits. Ils s’attachent directement aux roches pour qu’ils puissent pousser là où il n’y a pas de terre. Les lichens peuvent pousser dans des climats extrêmement froids, donc ils survivent facilement dans le climat glacial de l’Arctique. Il y a plus de 900 différentes espèces de lichens dans l’Arctique.

Les fungi sont des plantes simples qui n’ont ni racines, ni pousses, ni tiges, ni feuilles. Vous avez probablement déjà mangé une sorte de fungi poussant dans l’Arctique – les champignons ! Les fungi créent de l’énergie en relâchant des chimies spéciales appelées enzymes qui décomposent les matières organiques. Les fungi jouent un rôle important dans les écosystèmes du Nord parce qu’ils font un travail important, tel que dans la décomposition des matières organiques mortes. Bien que ces plantes soient importantes, les scientifiques n’ont complété que quelques études sur les fungi de l’Arctique.

Les mousses sont de petites plantes poussant en grands bouquets qui ont souvent l’air de moquettes. Comme elles n’ont pas de racines, les mousses peuvent pousser sur des surfaces dénudées comme celles des surfaces rocheuses. Il y a plus de 500 espèces de mousses dans l’Arctique. Elles poussent habituellement où il y a une source d’eau, telles que dans les ruisseaux formés lorsque la neige fond. De fait, il y a tellement de mousse dans l’Arctique qu’une grande partie du sol dans les régions arctiques, comme le muskeg, est composée de mousse en dégradation.

Page 1 | Page 2 | Page 3